Chronique

Parce que j’ai l’impression que la tempête se calme, que je commence à reprendre pied, et que mon humeur m’accorde un peu d’inspiration. Voici quelques bonnes et mauvaises raisons d’accoucher. A vous de classer.
*
Parce que les repas de la maternité sont franchement infects et que systématiquement on vous sert le menu enfant ! - Futures accouchées pensez à emmener des provisions.
*
Parce que se vernir les ongles des pieds prend une dimension quasi jouissive.
*
Parce que le coût de l’ivresse devient infinitésimal. Forcément après une abstinence d’au moins 9 mois, plus la période d’allaitement, je peux vous assurer que votre premier verre de Muscat vous fait plus d’effet qu’une bouteille entière de Whisky avant votre grossesse. A moi l’ivresse dans quelques mois ! héhé !
*
Parce que : quel intéressant phénomène scientifique que la mutation de la charmante femme enceinte en une pauvre chose toute molle aux cheveux gras (pour ceux qui ne tombent pas dans le lavabo) !!
*
Pour ces moments d’intimité avec petit Berlingot que vous ne retrouverez jamais. Cette communication non orale si profonde, si intense et si naturelle.

* Parce qu’à la limite de la consommation de Prozuc vous vous entendez hurler - au moins 8 sur l’échelle de Richter - sur l’homme de votre vie (qui dormait pendant que Berlingot hurlait). Il n’y a que lui qui pourrait entendre à quel point vous êtes à cran - puis fondre en larmes dans ses bras.
*
Parce que si allaitement il y a, gros lolos il y a. MAIS pas touche ! Le sein ne fait pas la différence entre babychou et chérichou : inondation assurée. Vous aurez beau jurer à chérichou que le lait est un excellent aseptisant et cicatrisant… pas sure que sa libido en sorte indemne !!!

* Parce qu’il est important de rappeler à chaque femme à quel point ce congé maternité est vital et trop court.
*
Parce que vous aviez oublié ou vous n’avez pas conscience que la femme :  « Hé ben mine de rien, elle est super fortiche d’encaisser un max de douleurs, de tensions, de remarques, de fatigue, de doutes … Avé le sourire … parce que « qu’il est trop chou » et « repose toi hein ? » MAIS QUAND ?????? »

* Parce que quand il ne pleure pas, un seul sourire ou regard de votre petit Berlingot, et votre quotidien s’efface.
*
Parce que « Je fais ce que je veux avec mes cheveux » mais eux aussi font ce qu’ils veulent avec ma tête !
*
Parce que les "slims" sont nos amis. Extensibles et taille basse, ils sont les complices de nos vestiges d’abdominaux qui ne demandent qu’à se barrer pas dessus la ceinture !! - Capo, c’est pas pour toi celle-là. C’est pour les filles normales.
* Pour l’odeur de petit Berlingot dont on ne se lasse jamais.
*
Parce que vous cherchez un producteur pour enregistrer vos autres enfants dire « je suis vraiment super heureuse d’avoir un petit frère »
*
Parce que « Papa Magazine » devrait faire un reportage sur petit Berlingot et son Papa : à faire fondre un chamallow rassit.
*
Parce que les copines de Wisteria Plaine vous trouvent super courageuse de remettre ça, et complimentent votre chérichou de faire autant de travaux à la maison. Mais où sont nos costumes de WonderMum et WonderDad ??? Au sale, avec les 48 bavoirs et les 25 bodys de notre petit cracheur de lait. D’ailleurs petit Berlingot a un surnom : « petit-bavoir-qui-pue ».

J'avais oublié à quel point l'arrivée d'un enfant dans un foyer pouvait faire naître autant de sentiments contradictoires et volcaniques. C'est, je crois, ce qui nous façonne.